Catégorie : Journal de bord

Pour que nos ainés ne soient pas oubliés

Solidarité Bègles COVID-19
Solidarité Bègles COVID-19

Solidarité Bègles COVID-19

Pour que nos ainés ne soient pas oubliés

Série : Les agents municipaux mobilisés (#1 : Nos ainés) 
Photographie : Abde Laïfa

Pendant cette épidémie, les seniors sont les plus vulnérables. Ils sont aussi ceux qui souffrent le plus de l'isolement. La Ville de Bègles met tout en oeuvre pour maintenir le lien avec nos ainés et garantir un service pour les aider au quotidien. 

“Heureusement que vous venez”. C'est par ces mots que Chantal Long, aide à domicile pour la Ville de Bègles depuis 19 ans, est accueillie en ce moment par les personnes âgées dont elle s’occupe. Pendant cette épidémie, les plus âgés sont aussi les plus vulnérables. Elles sont aussi celles qui souffrent le plus d’isolement.

Le Centre Communal d’Action Sociale de Bègles accompagne les seniors les plus dépendants grâce à son service d’Aides à domicile. Chaque matin, Chantal aide à la prise du petit-déjeuner, prépare les légumes pour une dame malvoyante, va faire les courses d’un couple qui ne peut se déplacer. Depuis le confinement, sa mission est encore plus essentielle.

Venir en ce moment est primordial. Certaines personnes sont perturbées et inquiètes. Mais nous les rassurons.

Nous faisons notre travail, avec toutes les précautions nécessaires. Il a fallu s’adapter, mais la Ville nous a donné tout l’équipement adéquat : masques, gants, gel hydroalcoolique, et même des blouses et des surblouses plastifiées”.

Chantal veille à la bonne hygiène du logement, mais a dû alléger ses missions de ménage.

Le service d’aide à domicile maintient ses missions malgré le confinement car elles sont encore plus nécessaires aujourd’hui. “Ces derniers temps, beaucoup d’anciennes collègues nous ont envoyé des messages. Ça nous a beaucoup ému” et Chantal tient à les remercier pour leurs jolies pensées.  

Un repas préparé et livré 

Le CCAS de la Ville propose habituellement des repas dans les restaurants clubs pour les ainés. Ces restaurants sont fermés mais un service de portage de repas s’est mis en place pour garantir un repas de bonne qualité quotidien aux ainés béglais.

Des agents volontaires, comme Thierry Vautrin, animateur du Centre Social et Culturel L’Estey, se sont proposés pour assurer ce service tous les jours. Pour l’instant, une trentaine de plateaux repas sont livrés quotidiennement. “Il s’agit de personnes qui mangent habituellement aux restaurants club mais on livre aussi certaines personnes sans relais familiaux et qui ne peuvent pas se préparer à manger”, explique Thierry.

"On est particulièrement vigilants pour ces personnes à risque".

C’est la Cuisine Centrale municipale qui fournit ces repas, assez conséquent pour le midi et le soir. Les chauffeurs se présentent au domicile et posent le plateau sur une murette ou une chaise pour ne pas qu’il y ait de contact avec la personne. Les agents sont équipés de gel hydroalcoolique, de masques et gants. Thierry et ses collègues accompagnent également certains séniors pour aller faire leurs courses. “Une seule personne à la fois, pour garantir les règles d’hygiène”. “On est particulièrement vigilants avec ces personnes, qui sont à risque pour le virus. Mais elles sont encore dynamiques, et sont finalement contentes de sortir un peu et de voir du monde. C’est important.”

La solidarité des voisins est très active également. Pour Thierry et ses collègues, cela fait partie de leur mission de service public. “Si on n’était pas là, ces personnes seraient en grande difficulté.” 

Des usagers aux besoins spécifiques 

Le Bureau d’Information Seniors est en première ligne pour coordonner ces services. Yannick Combes, animateurs au BIS, connaît bien les usagers et leurs besoins spécifiques. “Jusqu’à maintenant, les gens prenaient les choses avec philosophie. Mais on sent l’angoisse monter depuis quelques temps. Ils nous demandent moins de les accompagner aux courses”.

Yannick et ses collègues se chargent de les rassurer et d’être présents pour tous. Les personnes isolées identifiées et toutes les personnes qui mangent habituellement aux restaurants club sont appelées tous les deux ou tous jours pour prendre des nouvelles et briser l’isolement. Ce service est assuré par des agents de la ville et des bénévoles. Pour le moment 186 personnes inscrites, de 70 ans à 98 ans. N’hésitez pas à signaler un proche, un voisin âgé qui serait dans une situation d’isolement au CCAS. Tout seniors vulnérables habitant la commune peut solliciter le CCAS.

"Nous maintenons le lien. Les familles sont rassurées."

“Nous craignons surtout le déclin physique des personnes, le repli sur soi-même et la perte d’autonomie dus au manque d’activité physique. C’est pourquoi nous maintenons le lien. Le fait de parler à quelqu’un, ça leur fait du bien. Les familles aussi sont rassurées”, précise Yannick.  

La Ville accompagne et veille sur ses aines pendant cette période difficile. Le CCAS est aussi un lieu de ressources : liste des pharmaciens et des commerçants de proximité qui assurent la livraison, aide administrative, soutien en cas d’urgence sociale.  

N° du CCAS : 05 56 49 88 43

Top